La femme au corps de jeune fille

C’est un projet associant écriture et photographie. « La femme au corps de jeune fille » est la première histoire d’une liste à venir.
Textes et photographies par © Christopher Poulain

« La femme au corps de jeune fille »

Elle rêve de nuage au fond de son lit,
Elle ne trouve pas sa place dans cette vie.

Cette femme au corps de jeune fille,
Cette âme d’enfant fuyant sa mère, son père,
Elle rejette le nom de sa famille,
C’est une fille perdue et solitaire.

Elle dort les yeux ouverts,
Des images perdues dans la douleur,
Elle dort le corps à l’air,
On l’entend pleurer par peur.

Elle cache son visage plein de tristesse,
Versant des larmes et des regrets,
Le cœur abîmé, déchiré et oublié.
Elle souhaite que sa vie cesse.

Elle est si belle tristesse,
Cette femme au corps de jeune fille,
Elle voit le monde comme un enfant sans famille,
Torturé par les coups de sa maitresse.

Elle papillonne avec la faune et la flore,
Ressentant les odeurs du cœur,
La poésie se dégage à chacun de ses gestes,
Au détriment de ses peurs.

Elle se lève, la gorge séchée,
Le teint pâle, le visage effacé,
Des cernes autour des yeux,
Au regard fuyant,
L’esprit à feu et à sang,

La douleur reprend,
Elle sert des dents,
Elle sent les lames de fouet,
Les marques qu’elle essaie camoufler.

Elle peint à pas d’heure,
Des couleurs aux senteurs du bonheur.
Un passé qu’elle veut effacer.
Oubliant son mal dissimulé.

Elle efface le noir et le blanc,
Laissant bleu, rouge et vert simuler un sourire,
Lasser de son apparence abîmée par le temps,

Elle pleure la femme au corps de jeune fille.